SKF et VBN vont explorer l’impression 3D de roulements de grande taille.

Publié par

SKF et VBN Components, qui travaillent ensemble depuis plusieurs années dans le domaine de la fabrication additive d’aciers durs et hautement résistants à l’usure avec des propriétés de fatigue considérablement améliorées, ont annoncé un projet commun pour l’application potentielle de cette technologie sur des roulements de grande taille.

La fabrication additive (FA), également connue sous le nom d’impression 3D, est une approche transformatrice de la production industrielle qui permet la création de pièces et de systèmes plus légers et plus solides.

SKF est une entreprise de fabrication de roulements et de joints basée à Göteborg, en Suède. VBN, basée à Uppsala, en Suède, qui développe des métaux résistants à la chaleur et à l’usure, fournit des alliages uniques pour la fabrication additive, vendus sous la marque Vibenite. La coopération s’est principalement concentrée sur l’aérospatiale et la course, où la fabrication additive a offert plusieurs avantages, notamment des solutions de fabrication moins complexes et chronophages, ainsi que des avantages environnementaux.

SKF et VBN se concentreront ensuite sur l’application potentielle de cette technologie sur des roulements de grandes dimensions. Dans ces applications, des composants plus légers ont le potentiel d’améliorer les performances dans des conditions exigeantes et permettront une optimisation supplémentaire du poids des machines.

L’utilisation des matériaux Vibenite dans les composants développés par VBN et SKF est le résultat de leur coopération, qui devrait également permettre des avantages environnementaux significatifs. Étant donné que la fabrication additive facilite la production de composants à partir de matériaux très durs, la consommation de matériaux peut, dans des applications spécifiques, être réduite de 80 à 90 %.

Les matériaux Vibenite ont également le potentiel de permettre des améliorations du matériau pour de nombreuses applications. VBN a des clients qui ont multiplié par plus de 10 la durée de vie des composants, ce qui a permis de réduire considérablement l’empreinte CO2. En collaboration avec SKF, il a été démontré que les matériaux Vibenite offrent une très bonne résistance à la fatigue par roulement grâce à leur pureté, leur dureté et leur fine microstructure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s