La nouvelle unité d’alpha-oléfines linéaires d’ExxonMobil démarrera en 2023.

Publié par

ExxonMobil lance la construction de la nouvelle unité de fabrication d’alpha-oléfines linéaires (LAO) dans son complexe pétrochimique intégré de Baytown, au Texas, aux États-Unis. Lorsqu’elle sera pleinement opérationnelle, la nouvelle installation aura la capacité de produire environ 350 000 tonnes métriques de LAO par an. ExxonMobil vise un démarrage commercial à la mi-2023. 

ExxonMobil fabriquera 10 produits LAO de haute pureté sur le site et commercialisera la nouvelle offre sous la marque ELEVEXX™. Extrêmement diverses, les molécules LAO sont utilisées dans un large éventail d’applications, notamment dans les emballages en plastique, les huiles moteur et industrielles hautes performances, et comme éléments de base pour les tensioactifs et autres produits chimiques spécialisés. 

La nouvelle usine de fabrication sera dotée de la dernière technologie de contrôle de la qualité, y compris des analyseurs en ligne conçus pour évaluer la qualité et la pureté du produit en temps réel, aidant à maximiser la cohérence des molécules LAO finies et la fiabilité de l’approvisionnement. 

L’installation de Baytown d’ExxonMobil est le plus grand complexe pétrochimique intégré des États-Unis et l’un des complexes de raffinage et de pétrochimie les plus technologiquement avancés au monde. Fondé en 1919, le complexe est situé sur environ 3 400 acres le long du Houston Ship Channel, à environ 25 milles à l’est de Houston. L’installation comprend une raffinerie, une usine chimique, une usine d’oléfines, une usine de plastiques et un centre technologique. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s