Les bénéfices de Fuchs en hausse en 2021.

Publié par

Fuchs Petrolub SE, le plus grand fournisseur indépendant de lubrifiants au monde, a enregistré une augmentation de 15 % de ses bénéfices après impôts en 2021, reflétant la reprise après les premiers impacts économiques du COVID-19 en 2020 et une amélioration des bénéfices de 2019.

Les bénéfices du quatrième trimestre ont toutefois chuté de près de 30 %, car diverses perturbations et facteurs de marché ont eu un impact sur les chaînes d’approvisionnement et la demande mondiales.

Le bénéfice annuel après impôts s’est élevé à 254 millions d’euros (280,4 millions de dollars), en amélioration par rapport à 221 millions d’euros, et a également augmenté de 11 % par rapport à 228 millions d’euros en 2019. Le chiffre d’affaires a augmenté de 21 % pour atteindre 2,9 milliards d’euros l’an dernier et a également été en hausse de 12% par rapport à 2019.

Au quatrième trimestre, le bénéfice après impôts de la société basée à Mannheim, en Allemagne, a chuté de 29 % à 56 millions d’euros, contre 79 millions d’euros. Le chiffre d’affaires du trimestre est en hausse de 16 % à 742 millions d’euros.

Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires est en hausse dans toutes les régions. Le chiffre d’affaires de l’Asie-Pacifique a augmenté de 22 % à 855 €, tandis que celui de l’Amérique du Nord et du Sud a augmenté de 22 % à 471 millions d’euros. Les ventes en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique ont augmenté de 18 % à 1,7 milliard d’euros.

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre a augmenté de 20 % à 434 millions d’euros en Amérique du Nord et du Sud, de 15 % à 218 millions d’euros en Asie-Pacifique et de 12 % à 127 millions d’euros en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Comme de nombreuses entreprises en Europe et dans les Amériques, Fuchs a été la plus durement touchée par la pandémie au deuxième trimestre de 2020, lorsque le bénéfice après impôts a chuté de 50 % par rapport à la même période de 2019. Le bénéfice après impôts de 65 millions au deuxième trimestre de l’année dernière était une amélioration de 137 % et les ventes de la période ont augmenté de 42 %. Au troisième trimestre de 2021, une combinaison de différents facteurs a commencé à entraver les bénéfices, avec un bénéfice après impôts en baisse de 2 % par rapport à la période de l’année précédente.

La société a déclaré avoir été confrontée à une myriade de facteurs défavorables en 2021, qui a été marquée par des perturbations affectant ses marchés d’approvisionnement.

« Le froid extrême au Texas au début de l’année et l’impact de la pandémie de COVID-19 ont bouleversé l’équilibre des chaînes d’approvisionnement mondiales », a déclaré Stefan Fuchs, président du conseil d’administration de Fuchs, dans une lettre aux actionnaires dans son rapport annuel 2021. . « Une pénurie sans précédent de matières premières et de matériaux d’emballage, ainsi que des prix d’achat en forte hausse, en ont été les conséquences, ce qui a entraîné quotidiennement de nouveaux défis pour notre équipe dans le monde entier. »

La pénurie mondiale persistante de semi-conducteurs a eu un impact négatif sur les clients automobiles de Fuchs dans le monde entier, a-t-il ajouté.

« En plus de cela, vers la fin de l’année, la variante Omicron et les réglementations de quarantaine ont mis une partie de notre personnel hors service », a-t-il déclaré dans la lettre. « Dans le contexte de toutes ces adversités, les gains de chiffre d’affaires et de bénéfices réalisés sont d’autant plus gratifiants. »

Le rapport annuel de Fuchs comprenait une ventilation du chiffre d’affaires par groupe de produits. Le chiffre d’affaires de 2,9 milliards d’euros en 2021 comprenait 1,3 milliard d’euros de lubrifiants automobiles – principalement des huiles moteur, des huiles pour engrenages et des fluides pour amortisseurs – soit une augmentation de 22 % par rapport à 2020. Le chiffre d’affaires des lubrifiants industriels et des spécialités – principalement des fluides pour le travail des métaux, des huiles hydrauliques et pour engrenages, graisses et autres produits de spécialité – a augmenté de 19 % à 1,5 milliard d’euros. L’autre segment opérationnel – principalement les activités de mélange à façon, de gestion des procédés chimiques et de négoce – progresse de 28 % à 92 millions d’euros.

Web : fuchs.com/group

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s