Air Liquide et Eni coopèrent pour décarboner les industries les plus émettrices de CO2 en Europe.

Publié par

Air Liquide et Eni annoncent la signature d’un protocole d’accord ayant pour objectif l’étude de solutions permettant de réduire en priorité les émissions de CO2 des industries les plus difficiles à décarboner dans le bassin méditerranéen. Les deux entreprises s’associent en combinant leur expertise et leur savoir-faire reconnus dans le captage, le stockage, le transport et la séquestration définitive du CO2.

Le captage et la séquestration du carbone (CCS) représentent l’un des leviers essentiels du processus de décarbonation, notamment pour les secteurs industriels les plus émetteurs de CO2, et joueront un rôle clé dans la réalisation des objectifs ambitieux de réduction des émissions fixés au niveau européen dans le cadre du « Green Deal ».

Dans le cadre de l’accord, Air Liquide et Eni collaboreront pour identifier des bassins regroupant des industries parmi les plus émettrices de CO2 dans cette zone géographique et définiront les solutions les plus adaptées pour déployer un programme de CCS à grande échelle.

En particulier, Air Liquide développera des solutions de réduction des émissions de CO2, en s’appuyant sur son expérience dans le cadre de sa participation aux initiatives de CCS en Europe du Nord et sur ses technologies innovantes propriétaires comme le CryocapTM, capable de capter jusqu’à 95% des émissions de CO2 des installations industrielles. Eni, s’appuyant sur son expérience dans l’exploitation et la gestion des gisements de gaz, identifiera les sites de séquestration de CO2 les plus appropriés en mer Méditerranée.

Pascal Vinet, Directeur de la Société et membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide supervisant les activités Europe Industries, a ajouté :

“Nous sommes heureux de collaborer avec Eni dans le cadre de cette initiative majeure pour contribuer à la réduction des émissions de CO2 de l’industrie en Europe, grâce à notre expertise en matière de gestion du CO2. Soutenir la décarbonation de l’industrie est l’un des piliers stratégiques d’Air Liquide. Cette démarche est en ligne avec notre engagement au service de la lutte contre le changement climatique, et notre objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.”

Luigi Ciarrocchi, Directeur CCUS, Forestry and Agro-Feedstock chez Eni, a déclaré :

« L’objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 est un pilier de la stratégie d’Eni. Le CCS joue un rôle essentiel dans le processus de décarbonation, en particulier pour les secteurs industriels qui consomment plus d’énergie et qui émettent plus de CO2. En contribuant à réduire les émissions des secteurs de l’industrie lourde, nous voulons promouvoir un processus de durabilité environnementale, économique et social, en soutenant la continuité des activités industrielles, dont le ciment et l’acier, qui sont au cœur de l’économie italienne. »

Origine : Communiqué Air Liquide

Site internet : https://www.airliquide.com/fr

Site internet : https://www.eni.com/en_IT/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s