Alliance vise à amener la recharge des véhicules électriques à parité de coût avec ICE.

Publié par

Le 27 janvier 2022 – Renault Group, Nissan Motor Co., Ltd. et Mitsubishi Motors Corporation, les membres de l’une des plus grandes alliances automobiles du monde, annoncent aujourd’hui leurs actions et projets construisant leur avenir commun à horizon 2030, en se concentrant sur la nouvelle chaîne de valeur de la mobilité.

Notamment, l’Alliance affirme qu’elle vise à amener le coût de la recharge des véhicules électriques (VE) à parité avec celui des véhicules à moteur à combustion interne (ICE).

La technologie des batteries à semi-conducteurs (ASSB) a le double de la densité énergétique des batteries lithium-ion liquide actuelles, a déclaré l’Alliance. Le temps de charge sera également considérablement réduit à un tiers, permettant aux clients de faire des trajets plus longs avec plus de commodité.

Nissan dirigera le développement d’une technologie révolutionnaire de batteries à semi-conducteurs au profit de tous les membres de l’Alliance. L’objectif est de produire en masse l’ASSB d’ici la mi-2028 et, à l’avenir, d’atteindre la parité des coûts avec les véhicules ICE en ramenant les coûts à 65 USD par kilowattheure (kWh), accélérant ainsi le passage mondial aux véhicules électriques.

Renault, Nissan et Mitsubishi ont été les pionniers du marché des véhicules électriques, avec plus de 10 milliards d’euros (11,1 milliards de dollars) déjà investis dans le domaine de l’électrification. Sur les principaux marchés (Europe, Japon, États-Unis, Chine), 15 usines de l’Alliance produisent déjà des pièces, des moteurs et des batteries pour 10 modèles de véhicules électriques dans les rues, avec plus d’un million de voitures électriques vendues à ce jour et 30 milliards de kilomètres parcourus.

L’Alliance a annoncé qu’elle investirait 23 milliards d’euros supplémentaires (25,7 milliards de dollars) supplémentaires au cours des cinq prochaines années dans l’électrification, ce qui conduirait à 35 nouveaux modèles de véhicules électriques d’ici 2030. 90 % de ces modèles seront basés sur cinq plates-formes communes de véhicules électriques, couvrant la plupart des marchés, dans toutes les grandes régions. Mitsubishi Motors renforcera sa présence en Europe avec deux nouveaux modèles basés sur les best-sellers de Renault.

L’Alliance travaille également avec des partenaires communs pour atteindre une échelle et une accessibilité réelles afin de réduire les coûts des batteries de 50 % en 2026 et de 65 % d’ici 2028, car la compétitivité est essentielle. Renault et Nissan auront un fournisseur de batteries commun sur les principaux marchés, a-t-il déclaré.

Avec cette approche, d’ici 2030, l’Alliance disposera d’une capacité totale de production de batteries de 220 gigawattheures (GWh) pour les véhicules électriques sur les principaux sites de production dans le monde.

Renault dirigera le développement d’une architecture électrique et électronique centralisée commune et lancera le premier véhicule entièrement défini par logiciel d’ici 2025.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s