Les PAG issus de matières premières renouvelables sont désormais disponibles, selon BASF.

Publié par
BASF

BASF Fuel and Lubricant Solutions a annoncé que les volumes commerciaux de son «polyalkylène glycol (PAG) équilibré en biomasse BREOX® 60 D BMBcert ™ sont désormais disponibles pour répondre aux besoins du marché.

La première production commerciale de ce produit a démarré à la fin du quatrième trimestre 2021, selon un porte-parole de BASF Fuel and Lubricant Solutions.

La ligne 60 D fait partie du portefeuille et de la nomenclature BREOX® PAG de BASF. Les BREOX® 60 D sont une gamme d’huiles de base PAG solubles dans l’eau pour une utilisation dans les lubrifiants industriels et les formulations de fluides pour le travail des métaux. 

Les produits BREOX® 60 D BMBcert TM sont une gamme unique d’huiles de base de polyalkylène glycol basées sur des matières premières renouvelables, qui offrent des économies d’émissions de CO2 significatives par rapport aux PAG basés sur des matières premières fossiles, selon BASF.

Les matières premières renouvelables utilisées pour produire ces PAG proviennent actuellement de manière durable de bio-naphta et de biométhane certifiés par des programmes établis tels que ISCC et REDcert. L’origine de la biomasse est constituée de déchets ou d’autres résidus.

BASF a établi une chaîne de contrôle fermée depuis la matière première renouvelable qu’elle utilise jusqu’au produit final. Une certification indépendante confirme que BASF a remplacé les quantités requises de ressources fossiles pour le produit équilibré en biomasse par des matières premières renouvelables.  

La série BREOX® BMBcert™ comprend un ensemble d’huiles de base PAG solubles dans l’eau dans une large gamme de viscosités avec « d’excellentes contributions à la durabilité et constitue une solution nouvelle et unique pour le marché des lubrifiants », selon BASF.

Actuellement, les produits certifiés incluent BREOX® 60 D 220 BMBcert TM , BREOX® 60 D 460 BMBcert TM et BREOX® 60 D 1100 BMBcert TM avec des viscosités de 220, 460 et 1100 à 40°C, respectivement. Des réductions de CO2 allant jusqu’à 81 % peuvent être obtenues en remplaçant les matières premières fossiles par des matières premières renouvelables au tout début de la chaîne de valeur en appliquant une « approche du bilan de la biomasse ».

L’approche Biomass Balance (BMB) de BASF contribue à l’utilisation de matières premières renouvelables dans son système de production intégré et peut être appliquée à la majorité des produits de son portefeuille. Dans ce processus, des matières premières renouvelables sont utilisées comme matière première au tout début du Production Verbund et attribuées aux produits de vente respectifs à l’aide d’une méthode de certification vérifiée par un tiers. Les produits certifiés contribuent ainsi au développement durable en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) et en économisant les ressources fossiles. La norme de bilan de biomasse a été développée par BASF en collaboration avec une agence de certification indépendante, en 2013. BASF commercialise ses produits de bilan de biomasse sous le nom de portefeuille BMBcert TM .

L’application de #BREOX® #BMBcert™ permet à la fois des économies de ressources fossiles et des réductions d’émissions de gaz à effet de serre tout en maintenant des paramètres de performance établis et éprouvés. Cela offre une forte différenciation et permet d’atteindre les objectifs de durabilité, a déclaré l’entreprise chimique allemande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s