La demande de lubrifiants en France augmente.

Publié par

La demande de lubrifiants en France a augmenté d’une année sur l’autre en novembre 2021 pour la première fois depuis août et seulement la deuxième fois depuis mai, portée par des augmentations substantielles de la demande d’huile moteur pour voitures particulières et de lubrifiants industriels.

Les ventes de lubrifiants finis en France ont augmenté de 5 % pour atteindre 45 453 tonnes métriques en novembre, contre 43 288 tonnes en novembre 2020, a rapporté le Centre des lubrifiants professionnels dans des données publiées hier. Le total le plus élevé en 2021 a été atteint en mars avec 51 249 tonnes ; le plus bas était de 37 766 tonnes en août.

En novembre, le volume des ventes de lubrifiants du segment automobile a augmenté de 6 % pour atteindre 23 565 tonnes, contre 22 275 tonnes le même mois l’an dernier. Malgré l’augmentation, le total mensuel se situait à peu près au milieu du peloton cette année, entre le total le plus élevé de 28 216 tonnes en mars et le point bas de 20 541 tonnes en août.

La demande d’huile moteur pour voitures particulières a augmenté de 11 % pour atteindre 13 079 tonnes en novembre, tandis que les ventes d’huiles moteur utilisées dans les véhicules utilitaires diesel ont augmenté de 6 % pour atteindre 4 731 tonnes. Parmi les lubrifiants automobiles, les huiles pour transmissions automatiques progressent de 3 % à 828 tonnes.

Les ventes du segment industriel français – hors huiles de process – ont augmenté de 10 % à 17 250 tonnes, contre 15 650 tonnes auparavant. Le total de novembre était le deuxième plus élevé pour un mois en 2021, juste derrière 17 753 tonnes en juillet.

Au sein du segment industriel, la consommation d’huiles de transmission hydraulique a augmenté de 7 % à 6 273 tonnes, les fluides solubles pour le travail des métaux ont augmenté de 9 % à 1 751 tonnes et les huiles pour turbines ont bondi de 35 % à 342 tonnes.

Les volumes de ventes d’huiles de process sont en baisse de 14 % à 4 638 tonnes. Il s’agissait du deuxième total mensuel le plus bas cette année, devant le volume d’août de 4 160 tonnes seulement.

La France est le deuxième marché des lubrifiants en Europe occidentale et centrale, après l’Allemagne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s