TENDANCES DU MARCHE FRANCAIS DES LUBRIFIANTS A FIN OCTOBRE 2021.

Publié par

OCTOBRE 2021JANVIER –OCTOBRE 20211er NOVEMBRE 2020 –31 OCTOBRE2021
tonnes(a)tonnes(a)tonnes(a)
Lubrifiants pour automobiles24.752-7,8%246.273+5,9%288.769+4,6%
Lubrifiants industriels16.967-10,8%153.434-2,0%185.409-0,7%
Huiles de procédés5.167-4,2%52.844+4,8%62.776+9,0%
TOTAL GENERAL46.886-8,5%452.551+3,0%536.954+3,2%

La France a consommé 46 886 tonnes de lubrifiants finis en octobre, une fois de plus en retard par rapport au même mois de 2020, selon les dernières données du Centre des Lubrifiants Professionnels basé à Paris.

La consommation d’octobre de cette année était de 9 % inférieure à celle d’octobre de l’année dernière. C’était le quatrième mois des cinq derniers que la demande de cette année était en retard par rapport au mois correspondant à partir de 2020.

Au cours des 10 premiers mois de l’année, le marché a progressé de 3 % par rapport à l’année dernière, mais cela est principalement dû au fait que la demande de 2020 a largement dépassé la demande en mars et avril. La consommation de lubrifiants a atteint un creux au cours de ces mois de 2020, en raison du choc économique des premières contre-mesures pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

La demande pour ce mois d’octobre était en baisse d’une année sur l’autre pour les segments automobile et industriel. Les 24 752 tonnes de lubrifiants automobiles étaient de 8 % inférieures à celles d’octobre 2020, tandis que la consommation de produits industriels était en baisse de 11 % à 16 967 tonnes. La demande d’huile de transformation a chuté de 4 % d’une année sur l’autre à 5 167 tonnes.

L’économie française s’est considérablement améliorée au cours du second semestre 2020 et a poursuivi son rebond en 2021. La banque centrale du pays a déclaré cette semaine dans une prévision mise à jour qu’elle s’attend à une augmentation du PIB de 6,7% pour l’année entière. Au cours du troisième trimestre, le PIB mensuel a finalement atteint les niveaux d’avant la pandémie. La Banque de France s’attend à ce que la croissance ralentisse pour ralentir à 3,6% l’an prochain.

Les taux de croissance de la demande de lubrifiants sont généralement inférieurs au PIB. À l’exception du mois d’août, la demande de lubrifiants en France est inférieure à celle de l’année dernière tous les mois depuis juin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s