La Cour suprême des États-Unis renvoie l’affaire du brevet 685 au circuit fédéral.

Publié par
Infineum

La Cour suprême des États-Unis a annulé cette semaine l’ordonnance de la Cour d’appel du circuit fédéral qui a confirmé la décision du Conseil de première instance et d’appel des brevets (PTAB) d’invalider un brevet accordé à Infineum USA pour une formulation d’huile moteur ILSAC GF-3 dans janvier.

ILSAC GF-3, qui a été introduit pour la première fois en 2001, est devenu une spécification obsolète en avril 2004. La catégorie ILSAC actuelle pour les huiles moteur de voitures particulières est ILSAC GF-6, qui a été autorisée pour la première fois par l’American Petroleum Institute (API) en mai 2019. .

L’affaire est survenue lorsqu’Infineum USALP, dont le siège est dans le New Jersey, a poursuivi Chevron Oronite, basée en Californie, devant le tribunal de district américain du district du Delaware, arguant que la société fabriquait de l’huile lubrifiante en violation de son brevet (brevet américain n° 6 723 685).

Le brevet ‘685, intitulé « Composition d’huile lubrifiante », a été déposé le 5 avril 2002. Il fait référence à des compositions d’huiles lubrifiantes qui « présentent simultanément une amélioration des performances d’usure des soupapes à basse température, une excellente compatibilité avec les matériaux fluoroélastomères couramment utilisés pour les joints dans les intérieurs modernes. moteurs à combustion et propriétés d’économie de carburant améliorées.

Infineum et Chevron Oronite sont tous deux des fabricants mondiaux d’additifs leaders sur le marché. Infineum est la coentreprise d’additifs entre ExxonMobil et Shell, tandis que Chevron Oronite est une filiale de la grande entreprise énergétique américaine Chevron Corporation.

Chevron Oronite a soutenu que la formulation du lubrifiant, qui répond aux exigences de l’ILSAC GF-3, avait déjà été divulguée par des publications antérieures. 

Dans une décision sommaire, la plus haute juridiction des États-Unis, le 13 décembre 2021, a accordé la requête d’Infineum pour un bref de certiorari et a renvoyé l’affaire devant la Cour d’appel des États-Unis pour le circuit fédéral à la lumière de la décision de la Cour suprême sur les États-Unis v. Arthrex Inc., qui a été rendue en juin 2021. La décision Arthrex permet au directeur de l’Office américain des brevets et des marques de revoir les décisions du conseil d’administration pour remédier à un vice constitutionnel concernant la nomination des juges administratifs des brevets (APJ) du PTAB.

Dans la décision rédigée par le juge en chef américain John Roberts, le tribunal a statué que le régime statutaire nommant des juges administratifs des brevets du PTAB pour statuer sur les droits de propriété intellectuelle (DPI) violait la clause de nomination de la Constitution américaine. 

Le tribunal a déclaré qu’étant donné que les décisions de l’APJ dans les procédures relatives aux DPI ne sont pas révisables par un officier nommé par le président et confirmé par le Sénat, de telles déterminations ne sont pas compatibles avec les pouvoirs des officiers inférieurs. Comme remède possible à cette faille constitutionnelle, le tribunal a déclaré que toutes les décisions finales en matière de DPI prises par les APJ doivent être soumises à un examen par le directeur du Bureau des brevets et des marques (PTO), qui est nommé par le président américain et confirmé par le Sénat américain.

Par la suite, le PTO a mis en place une procédure provisoire permettant aux parties de contester une décision du PTAB, offrant la possibilité de demander soit la révision du directeur, soit une nouvelle audition devant le panel de trois juges du PTAB qui a initialement entendu l’affaire.

Les parties peuvent toujours choisir de faire appel directement auprès du circuit fédéral à la place.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s