INEOS dévoile son plan pour atteindre zéro émission nette à Grangemouth.

Publié par
Grangemouth

INEOS, la plus grande entreprise chimique privée INEOS, basée au Royaume-Uni, a annoncé son intention de dépenser plus d’un milliard de livres sterling (1,36 milliard de dollars US) pour atteindre zéro émission de carbone dans sa raffinerie de pétrole et son usine pétrochimique de Grangemouth, en Écosse, d’ici 2045.

INEOS a déjà engagé plus de 500 millions de livres sterling (682 millions de dollars US) dans des projets actuellement mis en œuvre à Grangemouth. Cela comprend l’investissement dans sa nouvelle usine d’énergie, qui devrait être achevée fin 2023, qui fournira de l’énergie à toutes les opérations du site. L’annonce d’hier permettra la prochaine phase de sa transition vers le zéro net d’ici 2045. Sa feuille de route prévoit une évolution vers la production et l’utilisation d’hydrogène par toutes les entreprises du site de Grangemouth, accompagnée d’un captage et stockage de carbone d’au moins un million de tonnes par de dioxyde de carbone (CO2) par an d’ici 2030. Cela inclura la capture du CO2 de la production d’hydrogène existante et la construction d’une usine de production d’hydrogène à l’échelle mondiale. La feuille de route réduira les émissions de gaz à effet de serre de plus de 60 % d’ici 2030 grâce à une série d’investissements,

Le site de Grangemouth abrite la seule raffinerie de pétrole brut d’Écosse ainsi que des usines pétrochimiques. Elle a la capacité de produire environ neuf millions de litres de carburants par jour et un million de tonnes de produits pétrochimiques par an. Ses principaux produits comprennent l’éthylène, le propylène, le polyéthylène, le polypropylène, l’éthanol, le GPL, l’essence, le carburéacteur, le mazout domestique et le carburant diesel.

L’économie de Grangemouth se concentre principalement sur la grande industrie pétrochimique de la région qui comprend la raffinerie de pétrole et l’usine pétrochimique appartenant à INEOS, l’une des plus grandes du genre en Europe. INEOS a acquis le Site de Grangemouth de bp en décembre 2005. En 2011, INEOS et PetroChina ont formé une coentreprise à 50-50, Petroineos, pour exploiter les raffineries de Grangemouth et Lavéra, en France.

Lire la suite: https://www.fuelsandlubes.com/ineos-unveils-plan-to-reach-net-zero-emissions-in-grangemouth/?mc_cid=02f9ab5be9&mc_eid=070a10532e

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s