VLS résout la plainte de Mannol.

Publié par

Verification of Lubricant Specifications, basée au Royaume-Uni, a déclaré avoir résolu une plainte contre le fournisseur allemand de pièces automobiles SCT-Vertriebs après avoir travaillé avec l’entreprise pour réduire les allégations de performance pour l’une de ses huiles moteur.

L’affaire concerne l’huile moteur Mannol Longlife 5W-30 de SCT. VLS, qui est une filiale de la United Kingdom Lubricants Association, a reçu il y a 12 mois une plainte d’une partie non identifiée affirmant qu’il n’existait sur le marché aucun ensemble d’additifs pour lubrifiants capable de répondre à toutes les spécifications énumérées sur le produit Mannol. En d’autres termes, certains s’excluaient mutuellement.

VLS a déclaré que l’huile avait en effet été certifiée conforme aux spécifications VW 504 et VW 507 de VW, deux des normes de performance revendiquées sur l’étiquette du produit. D’autres allégations faisaient référence à d’autres normes, y compris VW 505 01, sans réellement indiquer que l’huile les respectait.

En janvier, VLS a déposé une plainte auprès du National Trading Standards Office du Royaume-Uni, un organisme de surveillance des consommateurs, alléguant que la société avait cessé de répondre à ses demandes de documentation des performances du produit. Dans un bulletin publié ce mois-ci, cependant, VLS a déclaré que SCT avait fourni des documents indiquant qu’un mélange de l’huile en question rencontrait à nouveau VW 504 et VW 507.

Le bulletin a ajouté que SCT a coopéré avec VLS pour « rationaliser le nombre de réclamations faites pour refléter l’approbation officielle obtenue, les réclamations prises en charge par le pack de données candidat ainsi que celles qui pourraient raisonnablement être obtenues grâce au déploiement de la technologie ». Le bulletin précisait si SCT avait supprimé des spécifications de ses allégations de performance ou modifié le libellé de l’une de ces allégations.

L’organisation a déclaré avoir suivi l’affaire après six mois et constaté que les revendications de SCT pour le produit restaient valables, date à laquelle VLS a déclaré l’affaire close.

« Dans la vérification des spécifications des lubrifiants (UK) Ltd, nous avons mis le cap sur une autorégulation plus forte de l’industrie en travaillant positivement vers une concurrence plus ouverte et transparente qui profite à toutes les organisations de lubrifiants », a déclaré le secrétaire de la société VLS, David Wright, dans le bulletin. « En travaillant avec le secteur pour résoudre les produits non conformes de manière indépendante et impartiale, nous pouvons aider les entreprises à rivaliser de manière plus équitable sur un marché hautement concurrentiel. »

SCT n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

(Source: https://www.lubesngreases.com/lubereport-emea/4_34/vls-resolves-mannol-complaint/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s