Sempra LNG et PGNIG signent un MOU for LNG Capacity From North American LNG Portfolio.

Publié par
Sempra LNG et PGNIG signent un protocole d'entente pour la capacité de GNL du portefeuille nord-américain de GNL

Sempra LNG a annoncé avoir conclu un protocole d’accord avec la Polish Oil & Gas Company ( PGNiG ) pour l’achat potentiel d’environ 2 millions de tonnes par an (Mtpa) de gaz naturel liquéfié (GNL) du portefeuille de Sempra LNG de projets en Amérique du Nord. Dans le cadre du protocole d’accord, Sempra LNG et PGNiG travaillent également à un cadre pour la déclaration, l’atténuation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) tout au long de la chaîne de valeur du GNL.

« Nous sommes impatients de continuer à travailler avec PGNiG pour les aider à atteindre leurs objectifs énergétiques grâce à nos installations de GNL stratégiquement positionnées et à nos projets de développement sur les côtes du golfe et du Pacifique en Amérique du Nord », a déclaré Justin Bird, PDG de Sempra LNG.. « Alors que nous cherchons à étendre notre activité GNL pour inclure des solutions à zéro net, travailler avec des

entreprises comme PGNiG pour faire progresser les meilleures pratiques en matière d’atténuation des GES peut s’appuyer sur les avantages environnementaux mondiaux de la substitution de carburants à émissions plus élevées par du GNL à faible teneur en carbone tout en continuant à réduire les émissions dans la chaîne de valeur du gaz naturel aux États-Unis.

« Nous accordons une grande importance à notre relation avec Sempra LNG et nous souhaitons la poursuivre. Le protocole d’accord permet de transférer les volumes initialement contractés à Port Arthur LNG vers d’autres installations du portefeuille de projets de Sempra », a déclaré Paweł Majewski, PDG de PGNiG SA.. « Nous sommes également déterminés à réduire l’empreinte carbone des carburants proposés par PGNiG et sommes convaincus que notre coopération avec des producteurs de GNL comme Sempra LNG contribuera à atteindre cet objectif le plus efficacement possible.

Le protocole d’accord est non contraignant et a été conclu dans le cadre de la résiliation du contrat de vente et d’achat (SPA) des parties signé en 2018 qui prévoyait la livraison de 2 Mtpa d’approvisionnement en GNL à partir du projet de GNL de Port Arthur.

Sempra LNG détient une participation de 50,2 % dans Cameron LNG, une installation d’exportation de 12 Mtpa exploitée à Hackberry, en Louisiane (phase 1), et travaille avec Cameron LNG sur un projet d’expansion de l’installation grâce à un train de liquéfaction supplémentaire d’une capacité de prélèvement de plus de 6 Mtpa.

Sempra LNG, IEnova et TotalEnergies construisent le projet ECA LNG de 3 Mtpa en Basse-Californie, au Mexique. La phase 1 du projet est en cours de construction et la première production de GNL est attendue d’ici la fin de 2024. Un projet d’expansion potentiel en est aux premiers stades de développement.

Sempra LNG développe également des installations de GNL supplémentaires et des infrastructures de séquestration du carbone le long de la chaîne de valeur du GNL sur les côtes du golfe et du Pacifique de l’Amérique du Nord.

Origine : Communiqué Sempra LNG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s