Santos lance la campagne de forage intercalaire Bayu-Undan Phase 3C.

Publié par
Santos commences Bayu-Undan Phase 3C infill drilling campaign

Santos, en tant qu’opérateur de la coentreprise Bayu-Undan, a annoncé que le programme de forage intercalaire de la phase 3C a commencé au champ Bayu-Undan, dans les eaux au large du Timor-Leste.

Le programme, qui a fait l’objet d’une décision finale d’investissement en janvier de cette année, comprend trois puits de production et développera des réserves supplémentaires de gaz naturel et de liquides, prolongeant la durée de vie du champ ainsi que la production des installations offshore et de l’usine de GNL de Darwin.

Le directeur général et chef de la direction de Santos, Kevin Gallagher, a déclaré que les puits seront forés à l’aide de la plate-forme élévatrice Noble Tom Prosser, la première production étant attendue au 3T 2021.

«Ce n’est que grâce à une relation de travail étroite et constructive avec le gouvernement du Timor-Leste, par le biais de l’Autoridade Nacional do Petróleo e Minerais (ANPM), et nos partenaires de coentreprise que nous avons pu progresser si rapidement vers notre objectif commun de maximisation en toute sécurité valeur du champ Bayu-Undan », a déclaré M. Gallagher.

«Le programme de forage intercalaire ajoutera plus de 20 millions de barils de réserves brutes d’équivalent pétrole et de production à un faible coût d’approvisionnement et prolongera de manière importante la durée de vie de Bayu-Undan et les emplois et les investissements qui en dépendent.

«Avec plus de 400 Timorais travaillant actuellement sur les activités de Bayu-Undan, cela apportera une contribution économique importante au Timor-Leste et maintiendra notre main-d’œuvre au Timor-Leste et à Darwin plus longtemps.»

Le président de l’ANPM, Florentino Soares Ferreira, a déclaré: «La campagne de forage de la phase 3C est un autre jalon dans l’histoire du Timor-Leste. Il marquera la première campagne de forage dans le champ de Bayu-Undan dans les eaux au large du Timor-Leste, après la ratification du Traité de frontière maritime (MBT) entre le Timor-Leste et l’Australie.

«La décision concernant l’investissement dans les puits intercalaires de la phase 3C a fait l’objet d’une évaluation approfondie prenant en considération les flux de travail critiques pertinents, notamment l’examen économique et technique de la phase 3C, la stratégie d’approvisionnement et de contenu local et l’approbation réglementaire pour préserver la valeur et l’économie du projet.

«L’ANPM reconnaît les engagements partagés par Santos et sa coentreprise en ce qui concerne l’investissement dans les puits intercalaires de la phase 3C. C’est une autre opportunité de maximiser la récupération de la production d’hydrocarbures et la prolongation de la durée de vie de la production, ce qui assurera à terme des avantages économiques pour toutes les parties prenantes et pour l’État », a déclaré M. Ferreira.

Santos détient une participation exploitée de 43,4% dans Bayu-Undan. La participation restante est détenue par SK E&S (25%), INPEX (11,4%), Eni (11%), JERA (6,1%) et Tokyo Gas (3,1%).

Origine : Communiqué Santos

Site internet : https://www.santos.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s